Woman kayaking in Geiranger fjord in Norway.
La plupart des Canadiens ne connaissent pas la différence entre le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Comprendre leurs avantages respectifs peut vous faire économiser des milliers de dollars au cours de votre vie.


CELI et REER – les principes de base

CELI : l’argent fructifie à l’intérieur de ce compte enregistré à l’abri de l’impôt. Il s’agit d’une option de placement flexible, car elle n’est pas liée à vos revenus et il n’y a pas de pénalité fiscale sur les retraits, à condition que vous restiez dans votre limite de cotisation annuelle.

REER : les sommes déposées dans votre REER bénéficient d’une imposition reportée. Cotiser à un REER aujourd’hui vous permet de bénéficier d’un allégement fiscal sur vos revenus actuels. Lorsque vous retirez les fonds, ils sont immédiatement imposés comme revenu. Pour éviter de payer plus que ce que vous avez épargné, vous pouvez choisir le moment où vous souhaitez retirer de l’argent, idéalement lorsque vous vous trouvez dans une tranche d’imposition inférieure à celle dans laquelle vous avez cotisé.
 

Qui devrait les utiliser

Utilisez un CELI si vous épargnez pour un objectif à court ou moyen terme comme des vacances, une mise de fonds pour l’achat d’une maison, une formation continue ou un fonds d’urgence. Le CELI peut également être un bon moyen d’épargner pour la retraite si vous êtes actuellement travailleur indépendant, si vous avez un faible revenu ou si vous souhaitez un placement complémentaire à votre REER ou à votre pension.

Utilisez un REER si vous vous situez dans une tranche de revenu moyenne à élevée et que vous avez l’intention d’épargner à long terme. Si vous prévoyez que vos revenus seront moins élevés lorsque vous retirerez de l’argent en tant que revenu, c’est le meilleur moyen d’épargne pour vous. Certaines familles utilisent leur REER pour couvrir un congé non rémunéré. Il existe également des programmes gouvernementaux qui vous permettent d’« emprunter » à votre REER pour payer une mise de fonds sur votre première maison ou financer une formation continue. Les critères d’admissibilité et les options de remboursement doivent être soigneusement examinés pour éviter une pénalité fiscale.
 

Qui peut épargner 

CELI : vous devez avoir au moins 18 ans et posséder un numéro d’assurance sociale (NAS). C’est tout!
REER : vous devez avoir au moins 18 ans, avoir un revenu provenant d’un emploi ou d’un travail indépendant et produire des déclarations de revenus ordinaires.
 

Comment ces fonds fonctionnent-ils

CELI : chaque année, le gouvernement fixe un plafond de cotisation annuel au CELI. En 2021, le plafond est de 6000 $. Vous pouvez également reporter vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes. Si vous aviez 18 ans ou plus en 2009 lors de la création du CELI et que vous n’avez jamais cotisé à un CELI, le total de vos droits de cotisation est de 75 500 $ en 2021.

Lorsque vous retirez de l’argent de votre CELI, consultez votre conseiller financier pour savoir quand vous devez recommencer à cotiser, afin de ne pas dépasser accidentellement votre limite. Votre plafond de cotisation est réinitialisé à l’année civile suivante, selon la formule ci-dessous :

plafond de cotisation annuel + argent retiré l’année précédente + droits de cotisation inutilisés à ce jour

REER : chaque année, vous pouvez verser 18 % de vos revenus jusqu’à un montant maximum déterminé par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Le plafond de cotisation pour l’année d’imposition 2020 est de 27 230 $. Vous pouvez également reporter les droits de cotisation des années précédentes, indiqués sur votre avis de cotisation annuel de l’ARC.

Lorsque vous produisez votre déclaration de revenus, vous ne devez pas payer d’impôt sur l’argent que vous avez versé dans votre REER. De nombreuses personnes obtiennent ainsi un remboursement d’impôt.

Si vous cotisez déjà à une pension de l’État, vos droits de cotisation sont réduits.
 

REER de conjoint

S’il existe un écart de revenu important entre vous et votre conjoint, consultez un conseiller financier pour connaître les avantages d’un REER de conjoint. Le conjoint qui gagne le plus peut choisir de placer de l’argent dans un REER pour le conjoint qui gagne le moins afin de fractionner son revenu à la retraite et bénéficier de l’avantage fiscal.


Conclusion

Le CELI est flexible : le CELI constitue une option flexible pour gagner de l’argent sans pénalité fiscale. Automatisez le placement d’une partie de vos revenus afin d’épargner pour tout ce que vous voulez : leçons de pilotage, mise de fonds pour l’achat d’une maison, vacances ou frais de scolarité. Envisagez un CELI pour l’épargne-retraite si vous débutez dans votre carrière et que vous prévoyez que votre revenu d’emploi augmentera dans le futur.

Le REER vous permet de bénéficier d’un allégement fiscal dès maintenant : en épargnant régulièrement dans un REER, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt chaque année en avril. Envisagez de placer l’argent de votre remboursement d’impôt directement dans votre REER pour donner un coup de pouce à vos fonds. Plus vos revenus sont élevés, plus vous économiserez de l’impôt sur le revenu grâce à vos cotisations à un REER.

Vous pouvez également utiliser votre REER de manière stratégique avant votre retraite. Si vous savez que vous aurez des années de revenus faibles ou nuls (comme un congé parental), ou si vous voulez emprunter au fonds pour payer une mise de fonds sur votre première maison, ou financer des études en milieu de carrière, le REER peut être une bonne option.

De nombreuses personnes utilisent une combinaison de ces deux options pour en tirer tous les avantages.
 

Les commentaires contenus dans le présent document constituent une discussion générale de certaines questions, qui ne sont données qu'à titre d'information et ne doivent pas être considérés comme des conseils fiscaux ou juridiques. Veuillez obtenir un avis professionnel indépendant, dans le contexte de votre situation particulière. Cet article a été écrit, conçu et produit par la Financière SISIP au profit de la Financière SISIP une marque déposée auprès de FundEX Investments Inc. et ne reflète pas nécessairement l'opinion de FundEX. Les informations contenues dans cet article proviennent de sources que nous estimons fiables, mais nous ne pouvons en garantir l'exactitude ou la fiabilité. Les opinions exprimées sont basées sur une analyse et une interprétation datant de la date de publication et sont susceptibles d'être modifiées sans préavis. En outre, elles ne constituent pas une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente de titres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l'intermédiaire de FundEX Investments Inc.

Des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et des dépenses peuvent tous être associés aux investissements dans des fonds communs de placement. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d'investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis et ne sont pas couverts par la Société d'assurance-dépôts du Canada ou par tout autre organisme public d'assurance-dépôts.  Rien ne garantit que le fonds sera en mesure de maintenir sa valeur liquidative par titre à un montant constant ou que le montant total de votre investissement dans le fonds vous sera restitué.  La valeur des fonds varie fréquemment et les performances passées ne sont pas forcément répétées.
 
Brynna Leslie, 5 janvier 2021