Grâce à la méthode à taux fixe temporaire, plusieurs membres de votre famille peuvent déduire jusqu’à 400 $ s’ils ont dû travailler à domicile pendant la pandémie.

Les politiques d’auto-isolement et de confinement obligatoire liées à la COVID-19 ont forcé de nombreux Canadiens à travailler à domicile en 2020. Les membres des Forces armées canadiennes (FAC) et leurs familles qui répondent aux critères d’admissibilité peuvent déduire des dépenses de télétravail dans leur déclaration de revenus de 2020.

« Il s’agit d’une nouvelle déduction fiscale temporaire créée par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Elle reconnaît ainsi que de nombreux Canadiens ont dû faire du télétravail en 2020 et que des coûts y sont associés », déclare le planificateur financier de la Financière SISIP Gerry Clements, B.A.A., FMA, PFC. « Ce qui est bien, c’est que le processus est assez simple : les employés n’ont qu’à déduire un pourcentage de leurs dépenses à l’aide d’une déclaration ou de formulaires simplifiés. »

Grâce à la méthode à taux fixe temporaire, plusieurs membres de votre famille peuvent déduire jusqu’à 400 $ s’ils ont dû travailler à domicile pendant la pandémie.

Toutefois, si vos dépenses d’emploi ont dépassé 400 $ en 2020, vous pouvez déduire un montant supérieur.

Admissibilité à déduire jusqu’à 400 $ en dépenses d’emploi

Si vous avez fait du télétravail pendant quatre semaines consécutives en 2020, vous pouvez déduire 2 $ en dépenses par jour dans votre déclaration de revenus annuelle, jusqu’à concurrence de 400 $, soit 200 jours.

Critères d’admissibilité
  • Vous avez travaillé au moins 50 % du temps depuis votre domicile pendant quatre semaines consécutives en 2020.
  • Vous avez dû travailler à domicile en raison de la pandémie de COVID-19 ou votre employeur vous a donné la possibilité de le faire.
  • Vous avez des dépenses directement liées au télétravail (p. ex. Internet haute vitesse, frais d’électricité, encre d’imprimante).
« C’est une déduction fiscale qui contribue à réduire votre revenu total et, par conséquent, à diminuer le montant de l’impôt sur le revenu que vous payez, explique M. Clements. Gardez à l’esprit que cette déduction n’est pas transférable à un conjoint. Toutefois, chaque personne de votre ménage qui a travaillé à domicile en 2020 et qui remplit les critères peut déposer séparément une demande de déduction. »
 

Deux méthodes pour demander vos dépenses de télétravail pour 2020

En utilisant la méthode à taux fixe temporaire, vous pouvez déduire vous-même vos dépenses sans avoir à les détailler ni à faire des calculs complexes.

En revanche, si vous pensez avoir droit à plus de 400 $, votre employeur peut attester que vous étiez tenu de payer les dépenses d’emploi en 2020. Vous devrez alors les détailler dans votre déclaration de revenus.

Ce calculateur de l’ARC peut vous aider à déterminer vos dépenses d’emploi et la méthode de déclaration qui vous convient le mieux.

1) Méthode à taux fixe : déduisez vous-même jusqu’à 400 $, rapidement
Grâce à cette méthode, vous n’avez pas à détailler vos dépenses d’emploi dans votre déclaration de revenus. Si vous remplissez les critères d’admissibilité, vous pouvez demander 2 $ par jour en 2020, jusqu’à concurrence de 200 jours de travail.

Pour calculer le montant que vous pouvez demander, il suffit de multiplier le nombre de jours de télétravail par 2 $.

« Si vous êtes admissible, inscrivez le montant total à la ligne 22900, appelée “Autres dépenses d’emploi”, de votre déclaration de revenus. Le montant, allant jusqu’à 400 $, sera alors déduit de votre revenu imposable », indique M. Clements.

Notez que les jours de vacances, les congés de maladie et les autres types de congés ne peuvent pas être inclus dans votre calcul. De plus, vous ne pourrez pas déduire d’autres dépenses d’emploi dans votre formulaire fiscal.

2) Méthode détaillée : déduisez plus de 400 $ en dépenses d’emploi
Si votre employeur vous a demandé de travailler à domicile pendant plus de 200 jours en 2020, vous pourriez avoir droit à une déduction de plus de 400 $ en dépenses d’emploi pour l’année. L’ARC a également simplifié le processus de demande pour la méthode détaillée. Cependant, votre bureau à domicile doit servir uniquement au travail et vous devez faire des calculs en fonction de la superficie de votre espace de travail et du pourcentage d’heures travaillées.

Vous devrez présenter deux formulaires supplémentaires avec votre déclaration de revenus annuelle : Ces deux formulaires doivent être joints à votre déclaration de revenus de 2020.

Frais de bureau à domicile fréquents à déduire dans votre déclaration de revenus de 2020

Bien que la liste des dépenses que les employés peuvent déduire pour le télétravail ne soit pas aussi complète que celle qu’utilisent les personnes qui exploitent une entreprise à domicile, vous pouvez calculer une partie des dépenses fréquentes liées au travail à domicile :

  • le loyer payé pour la maison ou l’appartement où vous vivez;
  • les services publics, y compris l’électricité, l’eau et le chauffage;
  • les frais d’entretien et de réparations mineurs du domicile, y compris les produits de nettoyage, les ampoules et la peinture;
  • les frais d’Internet, de téléphone cellulaire et d’interurbains;
  • les fournitures de bureau, comme le papier, les stylos, les dossiers, les notes autocollantes, les timbres et l’encre d’imprimante.

Les employés à commission peuvent également déduire les impôts fonciers, l’assurance habitation et la location d’un téléphone cellulaire, d’un ordinateur, d’un ordinateur portatif ou d’une tablette qui est liée aux revenus de commission.

Notez que vous ne pouvez pas déduire les paiements hypothécaires, le tarif de base pour une ligne téléphonique fixe, les dépenses en capital comme les nouveaux meubles, l’équipement informatique, ni les réparations majeures du domicile comme le remplacement des fenêtres ou la modernisation.

Consultez la liste complète des frais de bureau à domicile admissibles de l’ARC.

Déduction fiscale temporaire profitable

Pour l’instant, la méthode à taux fixe temporaire pour déduire les dépenses d’emploi s’applique uniquement pour le télétravail effectué pour un employeur en 2020. Alors, profitez-en tant que vous le pouvez, lance M. Clements.

« Le montant peut sembler moindre, mais le fait d’économiser ne serait-ce qu’un peu d’impôt sur le revenu est une bonne chose, déclare M. Clements. Les gens ne veulent pas laisser passer cette occasion. »

Ce n’est pas l’argent que vous gagnez qui compte, mais combien vous parvenez à mettre de côté [et] combien cela vous rapporte...
 — Robert Kiyosaki